Restauration d’un mur en pierre sèche romain

Le mur est situé sur un site proche de la voie Romaine. Avec sa source aménagée en bassin et son champs entouré de haut mur, le lieu était propice aux escales pour les garnisons. La pousse d’arbre a provoqué l’ écroulement d’une partie du mur. La brèche a été soigneusement démontée, refondée puis rebâtie dans les règles de l’art de la pierre sèche.
Les dimensions du mur sont assez imposantes : 3 mètres de haut pour 1, 5 mètres d’épaisseur ! Dans un souci de respect de l’ouvrage, toutes les pierres ont été récupérées sur site.

 

Arc en pierre ( Vue de dessus )

Arc en pierre

Les pierres sont posées à sec sur leur tranche ( sans mortier donc ) sur le cintre en bois. Chaque rangée de pierres croise la suivante. Puis les interstices entre les pierres sont remplis par des petites pierres et des cales ( qui joue le rôle de mortier ). Les pierres sont donc complètement bloquées entre elles. Les principales forces s’exercent sur la clé de voûte et les jambages ( les jambages étant en quelques sorte les piliers du mur ). Ces derniers sont donc bâtis avec des grosses pierres.